Notre restaurant

Tout a commencé en début d’année 1984. Ma femme Dolores et moi-même avons créé une pizzeria mais, très vite, nous avons constaté que la demande s’orientait vers « les produits et les recettes du terroir ». Nous avons donc dirigé notre commerce vers ce créneau qui me convenait beaucoup mieux. Après quelques années d’efforts, ma femme au service et moi-même en cuisine, nous avons été récompensés par des articles culinaires dans divers journaux et hebdomadaires. Notre première grande satisfaction a été de paraître dans le Guide du Routard… C’était il y a 15 ans. Nous y sommes encore! Actuellement, nous sommes dans de nombreux autres guides comme le Champérard, le Bottin gourmand, le Michelin.


L’Arrégalet
: pourquoi ce nom ? Que veut-il dire ?

C’est d’abord un mot Ossalois, donc Béarnais.

Avec son préfixe « Ar »,  il a une sonorité typiquement montagnarde, c’est-à-dire qu’en « plaine », pour le même mot, les Béarnais diront « Régalet ». Ainsi « ruisseau », en montagne, se dira « Arriu » alors qu’en plaine, on dira « riu », etc.

Il vient donc du verbe « arregar », que l’on devrait écrire « arhregar » ou « hregar », qui veut dire « frotter ». Les amateurs d’étymologie auront de suite fait le rapprochement avec le verbe qu’emploient nos voisins Espagnols « fregar ».

Le suffixe « et » est un diminutif. Donc c’est un petit frottement.

Il a en fait une double signification :

- un « arrégalet » est un bout de pain frotté avec de l’ail

- mais c’est aussi un petit régal en parlant de repas…

En Français populaire, lorsque l’on se régale ne dit-on pas « je me frotte la panse » ?

Je ne franchirai pas le pas de dire que « se régaler » vient du Béarnais « regalar’s » mais j’y pense (panse?!) fortement… Et puis, il suffit de venir à l’Arrégalet pour s’en convaincre !

A savoir aussi que le pain servi dans notre restaurant est fabriqué, façonné et cuit à l’Arrégalet.

………………………………………………………

Savez-vous que…?


- Les pains que nous vous servons sont pétris, façonnés et cuits par nos soins.

- Les soupes, les confits, les sauces sont aussi cuisinés par nous-même.

- Le foie gras de canard est mariné à l’Armagnac et cuit entier dans nos fours.

- Le magret et les filets de truite fumés sont fumés dans nôtre fumoir.

- Les desserts sont entièrement faits « maison ».

………………………………………………………

ACCUEIL DE GROUPE – SALLE POUR 50 PERSONNES

Si l’Arrégalet est un petit restaurant familial, il n’en demeure pas moins qu’il a un petit plus au niveau structurel. En effet, il y a une salle bien à l’écart où l’on peut servir des groupes jusqu’à 50 personnes. Une véranda peut accueillir une vingtaine de personnes. Aux beaux jours, une terrasse entourée de verdure peut recevoir aussi une vingtaine de clients.

Pour la foire de Laruns, le premier week-end d’octobre, un chapiteau est dressé sur la terrasse. L’ambiance et le service sont festifs, avec des grandes tables.